Météo Passionphases de la lune en direct météopassioncarte de vigilance météo réactualisée météopassion

 
 
Toujours un temps "tristounet", surtout sur la moitié Nord du Pays !
Seul un grand Sud-Est conserve jalousement soleil et chaleur de saison...
Une embellie plus générale est attendue dimanche !
 
Juillet, au coeur de l'été météorologique... En voici les cartes de moyennes et de records !

prévision météo France sur 6 jours météopassion   animation satellite en France et en Europe météopassion   webcams du Nord au Sud de la France météopassion

températures en France et en Europe météopassion   orage et foudre en France et en Europe météopassion   baignade et montagne en France et en Europe météopassion

C'était un 4 juillet... 1905 !

Angers subit des bourrasques dévastatrices et le village de Cravant est ravagé par une tornade... A l'image de ce début d'été 1905 particulièrement tourmenté ! Déjà, dans l'après-midi du 19 juin, une magnifique trombe est photographiée par un ex-Archiduc en villégiature près du lac suisse de Zug...

trombe sur le lac de Zug en Suisse le 19 juin 1905 météopassion

Le 30, c'est une dégradation orageuse qui balaye la France ! Les premiers stigmates de son passage apparaissent à Saint-Maixent... Dans la cour d'une caserne, ces soldats posent parmi des arbres mutilés !

arbres mutilés par l'orage en juin 1905 dans la cour d'une caserne de Saint-Maixent météopassion

En se déplaçant vers le Nord-Est, les orages redoublent de vigueur ! Notamment de l'Aisne aux Ardennes... Au hameau de Montigny-la-Cours, ne reste de certaines fermes que des pans de murs effondrés et des carcasses de toitures ! Quant aux champs environnants, ils sont littéralement fauchés...

hameau de Montigny-la-Cours ravagé par les rafales de vent lors de l'orage du 30 juin 1905 météopassion

En Champagne, l'église de Mailly-le-Grand est décapitée de son fier clocher !

église de Mailly-le-Grand en Champagne décapitée de son clocher par les violentes rafales de l'orage du 30 juin 1905 météopassion

Dernière victime de l'épisode, ce moulin belge qui n'est plus qu'un amas de bois enchevêtrés...

moulin des Ardennes en Belgique détruit par les violentes rafales lors de l'orage du 30 juin 1905 météopassion

Le 2 juillet, c'est la foudre qui fait des siennes ! Elle s'abat sur une ferme de Haute-Marne, détruite par l'incendie...

ferme en Haute-Marne ravagée par un incendie après avoir été frappée par la foudre le 2 juillet 1905 météopassion météopassion

Mais les phénomènes les plus spectaculaires se produisent le 4 juillet ! A Angers tout d'abord, où l'orage sème la panique... Les violentes rafales emportent ombrelles, terrasses de café et mobilier urbain !

mobilier urbain renversé par les violentes rafales de vent à Angers lors de l'orage du 4 juillet 1905 météopassion

En s'engouffrant sur les boulevards, elles cassent les branches de vénérables platanes...

branches de platanes cassées par les bourrasques de vent lors de l'orage du 4 juillet 1905 à Angers météopassion

Quand ce ne sont pas des arbres entiers qu'elles terrassent !

arbres renversés par les bourrasques de vent lors de l'orage du 4 juillet 1905 à Angers météopassion

Au-delà des sinistres matériels, à l'image de ce cirque, deux personnes perdent la vie...

cirque emporté par les bourrasques lors de l'orage du 4 juillet 1905 à Angers météopassion

En fin de journée, un autre orage menace dans le Loiret ! Les témoins décrivent un ciel noir ainsi qu'une atmosphère oppressante, comme une ambiance de fin du monde... C'est alors qu'une tornade s'abat sur le village de Cravant ! Semant l'effroi et le désordre...

illustration de la tornade du 4 juillet 1905 à Cravant dans le Loiret météopassion

Le lendemain, les vaillants sauveteurs ne peuvent que constater l'ampleur des dégâts ! Plus de 80 maisons sont sérieusement endommagées, de la toiture ruinée jusqu'aux murs porteurs abattus... Fort heureusement, et comme par miracle, aucune victime directe n'est à déplorer !

sauveteurs et pompiers dans les décombres du village de Cravant après la tornade du 4 juillet 1905 météopassion

Il faut désormais s'armer de courage et de patience pour réparer ce que le ciel a mis quelques dizaines de secondes à détruire...

rue principale de Cravant et ses toitures ravagées par la tornade du 4 juillet 1905 météopassion

Tout sinistre de l'époque a ses personnalités ! Voici celle de la tornade de Cravant, posant pour la postérité du haut de ses 91 ans, âge alors exceptionnel...

sinistrée du village de Cravant devant sa maison en ruine après la tornade du 4 juillet 1905 météopassion

En ce 4 juillet 1905, tous les ingrédients sont réunis pour engendrer de tels phénomènes ! Depuis plusieurs jours, il fait particulièrement chaud sur le Pays... On relève souvent plus de 35° sur toute la façade Est ! Alors que les maximales n'excèdent pas 20° de l'Angleterre au Pays Basque, en passant par la pointe Bretagne...

températures maximales, très fortes chaleurs et contraste thermique du 4 juillet 1905 météopassion

Depuis la fin juin, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores à la Scandinavie, tandis qu'un "marais barométrique" intéresse la France et le bassin méditerranéen...

carte de situation lors des orages violents de juin et juillet 1905 météopassion

En altitude, une "goutte froide" évolue sur le Nord-ouest de l'Espagne ! Elle entre en conflit avec les bouffées chaudes successives qui remontent du Maghreb... Pour qualifier ces situations peu évolutives, qui engendrent une répétition d'un même type de temps, on parle de "blocage" !

carte des masses d'air lors des orages violents de juin et juillet 1905 météopassion

Et le Pays n'en a donc pas fini avec les intempéries... A peine arrivé au camp de Châlons le 6 juillet, "Le Lebaudy" en fait les frais ! De soudaines bourrasques désolidarise le dirigeable de son amarrage, et le précipitent sur les arbres alentours où son enveloppe se déchire...

enveloppe du dirigeable "Le Lebaudy" précipitée sur les arbres du camp de Châlons lors des bourrasques du 6 juillet 1905 météopassion

Du bel "aéronat", ne subsite que la nacelle et le moteur ! Les militaires tentent de récupérer ce qui peut l'être...

carcasse du dirigeable "Le Lebaudy" au camps de Châlons après l'orage du 6 juillet 1905 météopassion

Enfin, le 9 juillet, un énième orage déverse des pluies torrentielles sur le Jura ! A Morez, la crue de la Bienne est soudaine...

crue-éclair de la Bienne à Morez, suite à l'orage du 9 juillet 1905 météopassion

On pourrait alors songer à un mois d'août plus serein ! Il n'en sera rien comme nous le constaterons ultérieurement...

Reynald ARTAUD

Accueil

Afficher la suite de cette page
Créer un site Créer une boutique en ligne gratuitement avec Wifeo