Météo Passionphases de la lune en direct météopassioncarte de vigilance météo réactualisée météopassion

 
 
La vague de froid va gagner l'ensemble du Pays ce jour...
Certes, des températures négatives et parfois aucun dégel... Mais nous sommes en hiver !
Un lent radoucissement devrait déjà intervenir ce week-end, puis en début de semaine prochaine...

 
Jenvier, au coeur de l'hiver météorologique... En voici les cartes de moyennes et de records !

prévision météo France sur 6 jours météopassion   animation satellite en France et en Europe météopassion   Afficher l'image d'origine
 

températures en France et en Europe météopassion   vent et rafales en France et en Europe météopassion   baignade et montagne en France et en Europe météopassion

C'était un 16 janvier... 1985 !

Le baroud d'honneur d'une vague de froid historique qui affecte l'Europe et la France depuis le début du mois... Dès le matin, il fait entre -25° et -10° sur les 3/4 du Pays ! Seules la Côte d'Azur et la Corse échappent aux gelées... Des records mensuels et même absolus sont battus ! Il n'avait jamais fait aussi froid :
à Biarritz avec -12,7° (-11,5° le 3 février 1956),
à Cazaux avec -15,7° (-13,7° le 4 février 1963),
à Bordeaux avec -16,4° (-15,2° le 15 février 1956),
à Montauban avec -20° (-18° le 4 février 1963),
à Poitiers avec -17,9° (-17,3° le 14 février 1929),
à Bourges avec -20,4° (-16,4° le 14 février 1956),
ainsi qu'à Châteauroux avec -22,8° (record du 14 février 1929 égalé).
On relève jusqu'à 
-23,9° à Saint-Yan ! A peine moins que les -24,2° du 9 janvier précédent...

températures minimales glaciales et très fortes gelées le 16 janvier 1985 météopassion

Au premières heures du jour, alors qu'il gèle à "pierre fendre", les câbles du pont suspendu de Sully-sur-Loire cèdent ! Le tablier et les véhicules qui l'empruntent sont ainsi précipités dans les eaux glacées du fleuve...

rupture des cables par le gel et destruction du pont de Sully-sur-Loire au matin du 16 janvier 1985 météopassion

L'après-midi, les températures restent remarquablement basses ! A l'exception de la Bretagne, du Pays Basque et du pourtour méditerranéen, les maximales dépassent rarement les -5°... Il n'avait jamais fait aussi froid en journée :
à Orly avec -10,8° (-8,7° le 1er février 1956),
à Lille avec -11,3° (-10,2° le 1er février 1956),
à Chartres avec -11,7° (-11,4° le 20 décembre 1938),
à Auxerre avec -12,8° (-10,9° le 2 février 1956),
à Saint Quentin avec -13,9° (-10,3° le 1er février 1956),
à Troyes avec -14° (-8.8 le 30 décembre 1985),
à Bourges avec -14,6° (-10,8° le 2 février 1956),
ainsi qu'à Châteauroux avec -14,9° (-10,8° le 2 février 1956).
Reims n'enregistre pas plus de -15,1° ! L'ancien record de -9,8° datant du 1er février 1956 est là encore pulvérisé...

températures maximales glaciales lors de la journée sans dégel ou avec gel permamnent du 16 janvier 1985 météopassion

Un phénomène exceptionnel illustre l'intensité et la persistance du froid ! Une banquise se forme sur les rivages de l'Ile de Ré...

banquise sur les rivages de l'Ile de Ré lors de la vague de froid de janvier 1985 météopassion

Dans le Midi, la fontaine moussue de Salon de Provence n'est plus qu'un monolithe de glace !

fontaine moussue de Salon de Provence gelée lors de la vague de froid de janvier 1985 météopassion

Tandis qu'on se promène à pied sec sur l'étang de Berre gelé...

étang de Berre gelé durant la vague de froid de janvier 1985 météopassion

Avec une température moyenne de -9,9°, ce 16 janvier 1985 est la seconde journée la plus froide jamais enregistrée à l'échelle du Pays ! Juste derrière le 2 février 1956 et ses -10°... Du Sud-Ouest au Centre jusqu'aux frontières du Nord et de l'Est, les températures moyennes sont comprises entre -10° et -18° ! La palme revient à Châteauroux avec -18,9°...

températures moyennes glaciales du 16 janvier 1985, deuxième jour le plus froid en France jamais enregistré météopassion

Le continent est sous l'influence du fameux "Moscou-Paris" ! Avec une masse d'air inférieure à -12° au-dessus de la "douce France"...

carte des masses d'air lors de la journée glaciale du 16 janvier 1985 météopassion

La froidure est installée depuis maintenant près de deux semaines ! Avant le redoux final qui se profile sur l'Atlantique, le flux d'est perd de sa vigueur et les pressions augmentent... Une masse d'air sibérienne, des sols gelés ou enneigés, un temps devenu calme ainsi qu'un ciel nocturne dégagé : tous les ingrédients sont réunis pour faire entrer cette journée au Panthéon de nos hivers !

carte de situation lors de la journée glaciale du 16 janvier 1985 météopassion

Reynald ARTAUD

Accueil





Créé avec Créer un site
Créer un site