Météo Passionphases de la lune en direct météopassioncarte de vigilance météo réactualisée météopassion

 

C'était un 2 octobre... 2001 !

Dans la nuit du 1er au 2, il ne fait pas moins de 24,3° à Socoa sur la côte basque... Il s'agit de la température minimale la plus élevée jamais enregistrée en France au mois d'octobre !

illustration du record de douceur des minimales à Socoa au Pays Basque le 2 octobre 2001 météopassion

Sans atteindre cette valeur remarquable, d'autres records mensuels de douceur nocturne tombent à l'occasion dans le Nord-Est : comme à Epinal avec 17,2°, à Reims avec 17°, à Belfort avec 16,4°, mais aussi à Charleville-Mézières avec 16,1°...

records de douceur des températures minimales du 2 octobre 2001 météopassion

Cette clémence nocturne a pour origine un flux de sud-ouest ! Entre une puissante dépression atlantique et un vaste anticyclone méditerranéen...

carte de situation des records de douceur et de chaleur du 2 octobre 2001 météopassion

Depuis le Maghreb, une masse d'air très douce migre alors vers la France via la péninsule Ibérique !

carte de masses d'air lors des records de douceur et de chaleur du 2 octobre 2001 météopassion

Mais une particularité régionale vient en renfort d'une configuration déjà favorable... Le piémont pyrénéen est coutumier de ces "bouffées" de chaleur hors-saison ! Elle s'accompagne d'un vent soutenu et turbulent... C'est le fameux "vent d'Espagne", plus communément appelé "effet de foehn" ! Aucune autre contrée du Pays ne peut alors rivaliser... En franchissant le relief, l'air se refroidit par détente et son humidité se condense ! En redescendant le versant opposé, déchargé de son humidité, il se comprime et se réchauffe soudainement...

schéma de l'effet de foehn météopassion

Reynald ARTAUD

Accueil





Créer un site
Créer un site