Météo Passionphases de la lune en direct météopassioncarte de vigilance météo réactualisée météopassion

 
 

C'était un 30 novembre... 1969 !

Peut-on atteindre les -30° sous abri dans l'Hexagone au mois de novembre ? Si l'impossible n'est pas français, cela semble bien improbable... C'est sans compter un petit village du Haut-Doubs, bien connu pour ses excentricités climatiques et ses records extravagants ! Fin novembre 1969, d'abondantes chutes de neige s'abattent sur le Jura, avec plus de 50 cm en quelques jours...

illustration des chutes de neige à Mouthe et dans le Jura fin novembre 1969 météopassion

Puis au petit matin du 30, la station de Mouthe enregistre -29,6° sous abri ! Il s'agit du record mensuel absolu de froid pour le dernier mois de l'automne météorologique... Les -30° ont certainement été atteints dans les environs ! Mais aucun thermomètre ne se trouvait au bon endroit et au bon moment pour mesurer la performance... Curieusement, si les gelées sont quasi généralisées et parfois sévères dans les régions continentales, notre record semble "isolé" !

températures minimales et record mensuel absolu de froid à Mouthe le 30 novembre 1969 météopassion

Le froid est si intense qu'il fait "fumer" les ruisseaux !

illustration du record mensuel absolu de froid à Mouthe le 30 novembre 1969 météopassion

Une dépression s'évacue vers la Méditerranéen en se comblant, tandis que les pressions augmentent sur la moitié Nord du Pays...

carte de situation du record mensuel absolu de froid à Mouthe le 30 novembre 1969 météopassion

Après le passage de la perturbation neigeuse, un air froid et stable envahit la France ! Une configuration certes hivernale, mais insuffisante pour atteindre les -30° en novembre dans nos contrées...

carte de masses d'air lors du record mensuel absolu de froid à Mouthe le 30 novembre 1969 météopassion

Cette température "hors-norme" a pour origine une particularité géographique : Mouthe est un "trou à froid" ! Ce terme peu élégant nous indique que le village est blotti dans une combe, tourbière au fond d'une cuvette entourée de sommets boisés... La zone est particulièrement calme et abritée ! Elle favorise le refroidissement de l'air et son accumulation... La présence de neige au sol renforce le phénomène, tout comme les éclaircies nocturnes et l'absence de vent !

illustration du record mensuel absolu de froid le 30 novembre 1969 à Mouthe météopassion

Ainsi, malgré une altitude inférieure à 1000m, les températures sont capables de s'y abaisser plus que partout ailleurs... Cela vaut à Mouthe le surnom bien mérité de "Petite Sibérie" !

Reynald ARTAUD

Accueil




Créer un site
Créer un site