Météo Passionphases de la lune en direct météopassioncarte de vigilance météo réactualisée météopassion

 

C'était un 5 juin... 1991 !

Peut-il geler durant l'été en France ? Si le phénomène est courant en haute montagne, il ne manquerait pas de surprendre et d'étonner partout ailleurs... C'est pourtant bel et bien le cas en ce matin du 5 juin 1991 ! Non seulement les gelées blanches sont fréquentes dans un large quart Nord-Est du Pays, mais on relève des températures égales ou inférieures à 0° sous abri... Avec respectivement 0° à Nevers, -0,7° à Evreux, et jusqu'à -2,3° à Charleville-Mézières ! Pour ces stations, il s'agit de records absolus de froid pour un mois de juin...

températures minimales, gelées tardives et records de froid du 5 juin 1991 météopassion

Aux premiers rayons du soleil, le promeneur découvre un paysage anachronique ! Sous les frondaisons, on peine à croire à la blancheur qui recouvre le sol... C'est ici l'occasion de rappeler que les gelées blanches peuvent apparaître dès +3° sous abri !

illustration des records de froid et des gelées tardives des 4 et 5 juin 1991 météopassion

Le gel pare alors la nature de fines aiguilles de glace... Devant tant de beautés, on ne songe pas encore à la morsure du gel !

illustration des records de froid et des gelées tardives des 4 et 5 juin 1991 météopassion

Mais aussitôt le froid évanoui, les dégâts ne tardent pas à apparaître... En faisant éclater les cellules gorgées d'eau, cette gelée tardive a fait mourir les parties les plus exposées et les plus fragiles des végétaux ! Un véritable fléau pour les maraîchers, les vignerons et les arboriculteurs, qui peut anéantir en quelques heures le labeur de toute une année...

illustration des dégâts lors des gelées tardives des 4 et 5 juin 1991 météopassion

Entre un anticyclone islandais et une dépression baltique, un flux de nord s'est établi...

carte des masses d'air lors des records de froid et des gelées tardives des 4 et 5 juin 1991 météopassion

Des masses d'air polaire glissent ainsi des hautes latitudes vers la France ! De l'air froid en altitude, un flux de nord, l'absence de vent, ainsi qu'une nuit dégagée : tous les éléments sont ici réunis pour faire chuter les températures, et battre bien des records...

carte de situation des records de froid et des gelées tardives des 4 et 5 juin 1991 météopassion

Reynald ARTAUD

Accueil





Créer un site
Créer un site