Météo Passionphases de la lune en direct météopassioncarte de vigilance météo réactualisée météopassion

 
 

FEVRIER 1956

On entend souvent parler les "anciens" de neiges profondes, de froid glacial ou de tempête dévastatrice... Mais il ne faut pas toujours prendre tous ces souvenirs pour argent comptant ! Car la mémoire météorologique est traître... Elle ne retient que les évènements extrêmes ! Chacun l'arrange à ses sensibilités, ses préférences et son ressenti... Elle oublie peu à peu, amalgame et mélange ! Elle peut faire d'un cas isolé une généralité...
Qui n'a jamais entendu ces fameux "on n'a jamais vu ça !", ou ces "il n'y a plus de saisons !" ? En oubliant la mémoire humaine pour se plonger dans les archives, on découvre une réalité moins subjective... Ce sont ces évènements petits ou grands que j'essaierai de vous livrer à travers des documents d'époque ! Avec, si possible, un regard décalé et ironique...

Pour inaugurer cette rubrique, une vague de froid bien connue des passionnés  !  Celle de février 1956... Une "Vague de Froid" exceptionnelle à tous points de vue ! De par sa durée, près d'un mois... Son intensité, puisque certains des records qu'elle a fait tomber sont toujours d'actualité... Enfin son étendue, toutes les contrées du territoire français et européen ayant été plus ou moins affectées...

Fin janvier 1956, un puissant anticyclone règne sur le Groenland. Ce fameux "GA" est un acteur souvent présent lors des épisodes froids qui affectent l'Europe occidentale !!! Autre "marqueur" des évènements froids dans nos contrées, l'activité dépressionnaire est faible sur l'Atlantique ouest... Elle est par contre vigoureuse sur l'Europe du nord et la Scandinavie !!! Ainsi, pendant plusieurs jours, le GA et cette dépression scandinave vont favoriser un apport important d'air arctique dans l'Atlantique nord, chamboulant du même coup les centres d'action...

En l'espace de huit jours, les cartes sont complètement redistribuées !!! Et la situation inversée... Plus de "GA" !!! Mais une vaste zone dépressionnaire... Plus de dépression scandinave !!! Mais un anticyclone... Plus de dépression "faiblarde" dans les parages de Terre-Neuve mais des hautes pressions !!!

Une telle évolution a évidemment des conséquences sur la carte des masses d'air !!! Véhiculé par l'anticyclone scandinave, l'air arctique glisse des hautes latitudes russes vers l'Europe... C'est le fameux "Moscou-Paris" !!! La Hollande se transforme bientôt en une vaste étendue de neige et de glace !!! Ses canaux deviennent une immense patinoire...

canaux d`Amsterdam geles en fevrier 1956

Le 1er février, l'air froid présent sur l'Europe centrale envahit la France !!!

Une bise tempétueuse souffle sur le lac Léman, recouvrant ses rives d'une gangue de glace...

rives du lac Léman gelées à Evian par la bise glaciale début février 1956

Ce cycliste brave le blizzard à Clermont-Ferrand !!!

Sur 30 stations métropolitaines, le 2 février 1956 est une journée "extraordinaire" !!! Au sens propre du terme puis qu'elle est la plus froide depuis 1947, avec -10° par rapport aux températures moyennes...

températures minimales et maximales du 2 février 1956

En parallèle à cette puissante advection glaciale, une dépression se creuse en Méditerranée...

chutes de neige début février 1956 en Italie, en Provence et en Tunisie

La neige s'abat sur le bassin de la "grande bleue" !!! Les arbres de cette avenue d'Avezzano croulent sous une épaisse couche de neige...

avenue d'Avezzano en Italie ensevelie sous la neige en février 1956

Aquila est ensevelie !!!

neige en Italie en fevrier 1956

Si les montagnes de l'intérieur de l'Italie connaissent la neige en hiver, de telles quantités compliquent singulièrement la vie quotidienne !!! C'en est fini pour quelque temps de la "dolce vita"...

Italie en fevrier 1956

L'occasion d'une joyeuse récréation pour ces ecclésiastiques du Vatican !!!

chute de neige Rome 1956

La ville éternelle se pare de blanc...

neige a Rome en fevrier 1956

Les italiens n'en perdent pas pour autant leur sang chaud !!!

bonhomme de neige en Italie 1956

Du nord au sud, la péninsule succombe aux assauts du Général Hiver...

Salerne sous la neige en fevrier 1956

Pas même Naples n'y échappe !!!

Naples sous la neige en fevrier 1956

Sur la Côte d'Azur, la piscine du Palace "l'Eden Roc" est désertée...

Dans l'arrière-pays provençal, on entend la plainte des oliviers qui agonisent : "En novembre et en décembre, il avait fait très doux. On était en manches de chemise dans les champs !!! Et puis c'est arrivé d'un coup, le 2 février. Le matin même, je me rappelle, on était encore bras nus !!! Mais dans l'après-midi, le froid est arrivé brusquement... La température a chuté très vite !!! Durant la nuit, il a fait jusqu'à - 20°... Le plus surprenant, c'est que nous entendions les oliviers qui éclataient dehors. Ils étaient gorgés de sève à cause de l'hiver très doux qu'on avait eu jusque là... C'était extraordinaire !!! On était dans la maison, et les oliviers mourraient dehors, dans de grands craquements, comme ça, dans la nuit... Dans les jours qui ont suivi, il a fallu tous les couper !!! La plupart avaient plusieurs centaines d'années...". Je n'ai malheureusement trouvé aucune photo pour illustrer cette hécatombe !!! Simplement cette toile d'Antoine SERRA représentant des arbres chétifs et mutilés...

oliviers gelés dans les Alpilles après la vague de froid de février 1956, huile sur toile d'Antoine Serra

...et ces quelques lignes de Jean GIONNO : "Après le rude hiver de 1956, on vit apparaître le squelette des oliviers. Jusque-là, ils avaient été grecs de la belle époque; brusquement, ils s’étaient dépaysés, ils avaient voyagé dans le temps et dans l’espace jusqu'à la brutalité et la sauvagerie des totems, ils couvraient désormais les collines de diagrammes rituels. Ce que les poètes avaient fait du chevalier, de la dame, du moine, du roi, du pape, de l’empereur du Moyen Age dans les danses macabres, le gel l’avait fait avec les arbres, et surtout avec les arbres éternels."

Rendons hommage à ce vaillant "rescapé" du Minervois !!! Un million de ces congénères périssent et 5 millions doivent être rabattus... Il faudra 20 ans pour retrouver une récolte digne de ce nom !!! Et beaucoup d'oléiculteurs traumatisés remplaceront leurs oliviers disparus par la vigne... Sur ce graphique des minimales absolues annuelles au Luc, élaboré par Daniel SILORET, on perçoit distinctement l'intensité hors du commun du gel de 1956 !!!

Les grands fleuves du continent, ici l'Elbe, succombent à la froidure...

embacle de l`Elbe le 4 fevrier 1956 

La végétation catalane se couvre d'une épaisse couverture blanche !!! Un accoutrement singulier qui lui servira de protection en cas de gel plus sévère...

jardins enneiges de Figueres en fevrier 1956

Comme en 1954, l'air froid prolonge sa course vers le sud !!! Même les rochers de la Costa Brava se couvrent de glace...

glace sur les rochers de la Costa Brava en Espagne pendant la vague de froid de février 1956

Quel estivant reconnaîtrait ici le port de Pollensa aux Baléares ?

neige sur le port de Pollensa aux Baléares en février 1956

En franchissant la "Grande bleue", il survole des eaux tièdes et se charge en humidité, avant d'atteindre l'Algérie... Avec le froid qui s'accentue, les intempéries gagnent le littoral !!! Vision rare que celle de Philippeville blanchi de neige...

Philippeville sous la neige en fevrier 1956

On improvise une bataille pacifique sur la corniche oranaise...

bataille de boules de neige sur la corniche oranaise en fevrier 1956

Partout, comme à Sidi Mabrouk, c'est l'occasion de s'amuser un peu !!! Et d'oublier le quotidien...

Sidi Mabrouk fevrier 1956

En Métropole, les eaux partout se figent !!! L'embâcle de la Loire est rapide... Bientôt, le fleuve royal n'est plus qu'un chaos de blocs de glace !!! 

glaces sur la Loire gelée à Ousson pendant la vague de froid de février 1956

Ce toulousain tente de se ravitailler Place St-Etienne... Mais sa fontaine est pétrifiée !!!

Des cascades de glace ornent les chutes d'eau des parcs lyonnais...

photo vague de froid 1956

La Seine se met au diapason !!!

L'occasion d'une promenade originale pour les franciliens...

la Seine gelee en fevrier 1956

Les parisiens viennent patiner sur les lacs gelés du bois de Boulogne !!!

Une activité ludique qui n'est pas réservée aux citadins... Les gens de Lons le Saunier s'en donnent à coeur joie !!!

http://www.ville-lons-le-saunier.fr/actualite/images-actualite/Retro/retro-patinage-parc.gif

Pendant que Gina Lollobrigida s'amuse avec les paparazzis...

... les sans-abri meurent par dizaines !!!

 

La première vague à peine passée, une autre se met en place... Le "GA" ayant retrouvé quelques forces, de l'air arctique s'est à nouveau massé sur la Russie et l'Europe centrale, tandis qu'un anticyclone irlandais fusionne avec son cousin sibérien !!! Un deuxième "Moscou-Paris" balaye l'Europe d'est en ouest... En passant votre souris sur cette carte, vous retrouverez les pressions et les masses d'air correspondantes

Des régions entières sont isolées, la circulation des biens et des personnes est entravée, et des pans entiers de l'économie sont paralysés !!!

Dans les régions montagneuses, ici le Massif Central, des congères de plusieurs mètres privent les villages et les hameaux de tout ravitaillement...

On imagine le soulagement des habitants à l'arrivée du chasse-neige !!!

Une dépression encore plus creuse que la précédente circule en Méditerranée...

La perturbation associée apporte de la neige en de nombreuses régions, y compris dans celles peu habituées au phénomène...

Dans les calanques de Cassis, à Sormiou, les cigales ne chantent plus !!!

calanque de Sormiou neige fevrier 1956

Le village de Lorgues en Provence est engourdi sous un épais manteau blanc...

le village de Lorgues en Provence sous une neige epaisse en fevrier 1956

Bastia se retrouve en pleine tourmente !!!

neige place Saint Nicolas à Bastia début février 1956

On ne se baigne plus sur la plage de Lavasina...

neige sur la plage de Lavasina en Corse le 14 février 1956


La côte varoise est méconnaissable...

neige a Saint Tropez en fevrier 1956

... tout comme la citadelle de Calvi !!!

Calvi sous la neige en fevrier 1956

Recouvertes par 60 cm, ce n'est pas aujourd'hui qu'on servira l'anisette aux terrasses de Saint-Raphaël !!!

Saint Raphaël sous 60 cm de neige en février 1956

La neige lourde et collante occasionne des dégâts conséquents sur les lignes aériennes...

Toujours autour de "Mare Nostrum", voici quelques précieux clichés en couleur pris par Monsieur René CAMOIN... L'air glacial et le violent mistral ont figé l'eau saumâtre !!! Et les barques de pêche sont prisonnières des bassins...

Voici le centre de Martigues un jour de février 1956 !!! Avec ses façades défraîchies et le linge qui pend aux fenêtres...

L'étang de Berre est gelé !!!

Plus rare encore, ce petit film couleur tourné à Marseille !!! En cliquant sur cette photo, vous reverrez le port, des scènes de rue, les fontaines du Parc Longchamp, les bords de mer et les eaux fumantes de la Méditerranée... 

les fontaines du palais Longchamp de Marseille gelees en fevrier 1956

Après le Sud-Est, la neige gagne le Sud-Ouest...

Sous le Pont de Pierre à Bordeaux, la Garonne charrie des glaces ballottées par les marées...

la Garonne gelee a Bordeaux en fevrier 1956

Arcachon se retrouve sous un mètre de neige !!! Cet évènement méritait bien une étude particulière !!!

villa sous la neige boulevard de la Plage a Arcachon en fevrier 1956

La situation entre alors dans une phase de "blocage"... A l'ouest un barrage de hautes pressions, au nord-est un puissant anticyclone sibérien, au sud, une dépression méditerranéenne qui se comble lentement... Et au centre, l'Europe !!! Les sols gelés et enneigés offrent une assise confortable au froid et lui permettent de "s'auto entretenir"...

Cette carte des températures les plus basses observées en Espagne et sur le nord du Maroc illustre la virulence du froid !!!

temperatures minimales Espagne fevrier 1956

Dans des conditions très favorables, et sous réserves de vérification, des valeurs remarquables sont atteintes !!!

Sur les côtes, les bacs de l'estuaire de la Gironde peinent à se frayer un passage... 

Le port de Noirmoutier est pris par les glaces !!!

les glaces dans le port de Noirmoutier en février 1956

Et voici la plage des Dames, plus connue pour son anse de sable blond que pour sa banquise...

mer gelée plage des Dames à Noirmoutier en février 1956

Dans le centre de Toulouse, on joue aux cartes sur le Canal du Midi !!!

joueurs de cartes sur la glace du canal du Midi gelé à Toulouse le 23 février 1956

Les péniches et leurs bateliers sont bloqués depuis maintenant trois semaines... Pour passer le temps, ils prennent quelques photos du canal du Midi...

canal du Midi gele en fevrier 1956

Au Pont Neuf, la Garonne est immobile !!!

glace sur la Garonne gelée au Pont Neuf de Toulouse en février 1956

Tous attendent avec impatience la délivrance !!! Car ce chômage technique les prive de leurs ressources...

peniche sur la Seine en fevrier 1956

Mais pour le moment, il est impossible de naviguer sur les cours d'eau et franchir les écluses...

ecluse gelee en fevrier 1956

Alors qu'une troisième vague de froid menace, la dépression de Terre-Neuve retrouve de la vigueur, et le barrage anticyclonique cède enfin !!!

Le flux d'ouest océanique se rétablit, apportant dans son sillage une douceur bienvenue...

Ainsi s'achève, en respectant scrupuleusement le calendrier, le mois le plus froid du XXème siècle !!! Ce tableau des températures journalières extrêmes relevées en France est édifiant...

températures journalières extrêmes relevées en France en février 1956

Les militaires, chargés de déblayer les rues de la ville rose, ne nous démentiront pas !!!

soldats en renfort dans Toulouse fevrier 1956

Voici la carte des fortes gelées (-10°) recensées sur l'ensemble du territoire :

nombre de jours avec fortes gelees en fevrier 1956

... et celle du nombre de jours avec plus de 10 cm de neige au sol :

nombre de jours avec presence de neige au sol en fevrier 1956

On ne s'étonnera pas que 50 ans après, on se réfère encore à cet épisode froid historique : « Lorsque vous aurez cent ans et que des journalistes viendront vous demander vos souvenirs, vous leur direz : c’était en février 1956... En une seule nuit, Bordeaux et ses provinces furent ensevelis sous la neige, des skieurs dévalaient la rue Vital Carle, on marchait sur la Gironde. Car février 1956 restera dans l’histoire des hommes comme un temps de catastrophes. Lorsqu’on aura établi le triste bilan de la neige et du froid, on s’apercevra qu’en vies humaines, en souffrances, en désespoir, en blés ruinés, en ceps gelés, février 56 étendra loin son ombre maléfique ».

chasse-neige à Rutali en Corse en février 1956

Reynald ARTAUD

Accueil

Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site