Chargement... Merci de patienter quelques secondes...
      Météo Passionphases de la lune en direct météopassioncarte de vigilance météo réactualisée météopassion

Records absolus en France
Pour une plus grande cohérence de l'ensemble, les stations d'altitude ont du être écartées,
tout comme les records sujets à suspicion... Quant à l'Ile de Beauté, elle sera insérée prochainement !
Pour toute utilisation, veuillez me contacter : reynald.artaud@gmail.com

Quelques records emblématiques ne figurent pas sur cette carte, comme les -36,7° de Mouthe (Doubs) le 13 janvier 1968, les -35° de Gelles (Puy de Dôme) le 14 février 1929, ou les -31° de Chamonix le 1er janvier 1905 ! En remontant plus loin dans le temps, on a également mesuré -33° à Langres le 9 décembre 1879, et -37° à Saint-Dié dans les Vosges le lendemain...
Lors des vagues de froid historiques, on peut raisonnablement penser que les -40° ont été atteints quelque part ! Notamment dans les combes du Jura... Mais aucun thermomètre n'a enregistré la performance !

records absolus de froid en France Reynald ARTAUD météopassion

Dans la journée du 10 février 1956, la température n'a pas dépassé -17° à Chamonix en Haute-Savoie... Les zones en bleu foncé sur cette carte peuvent connaître exceptionnellement des températures maximales inférieures ou égales à -10° lors de vagues de froid !

records absolus de froid des températures maximales en France Reynald ARTAUD météopassion

Les fameux 44° de Toulouse le 8 août 1923 n'ont jamais été battus... Mais les conditions de ce relevé ont toujours été sujettes à caution ! Il en est de même des 44,1° enregistrés à Saint-Christol-les-Alès le 12 août 2003...
Il a fait 42,7° au Luc dans le Var le 7 juillet 1982 ! Lors de la fameuse canicule historique de 2003, 43,1 ont été enregistrés le 12 août à Chusclan, aux confins du Gard et du Vaucluse... L
e 23 juillet 2009, Sartène, en Corse du Sud, a connu une température remarquable de 43,4° ! Cette dernière valeur constitue le nouveau record de chaleur national...

records absolus de chaleur en France Reynald ARTAUD météopassion

Dans la nuit du 6 août 2003, la température n'est pas descendue en dessous de 30,3° à Menton dans les Alpes-Maritimes ! Les zones en rouge sur cette carte peuvent connaître exceptionnellement des températures minimales supérieures ou égales à 26° lors de vagues de chaleur...

records absolus de douceur et de chaleur des températures minimales en France Reynald ARTAUD météopassion

En dehors de ces records "de plaine", on citera pour exemple ceux des hauteurs de Saint-Etienne (650 m) avec 80 cm, de Bourg-Saint-Maurice (834 m) avec 156 cm, ou bien encore d'Autrans (1050 m) avec 200 cm...
Si vous habitez le Sud-Bretagne, le Poitou-Charentes, le Centre ou les plaines du Sud-Ouest, vous risquez peu d'être ensevelis sous la neige ! Le Nord-Bretagne, le Cotentin, la région parisienne, le Nord-Est et le piémont pyrénéen peuvent connaître des chutes d'une cinquantaine de centimètres...
Le Massif-Central, le Languedoc-Roussillon, le couloir rhodanien, la façade Est du pays, et plus curieusement le Var et l'intérieur de la Provence peuvent se retrouver sous des épaisseurs considérables approchant parfois le mètre ! Quant aux chutes de neiges qui se sont abattues sur
la Dordogne et la Gironde en février 1956, elles ont un caractère plus anecdotique et exceptionnel...

records absolus d'épaisseur de neige en France

Vous avez tous en mémoire l'ouragan d'octobre 1987 en Bretagne, ceux de Lothar et Martin fin décembre 1999, ou plus près de nous les tempêtes Klaus et Xynthia... La plupart de ces records en sont issus ! Seules exceptions, la tempête de 1982 dans le Massif-Central et quelques rafales d'orages estivaux... Le record national est extraordinaire, au sens propre comme au sens figuré ! 320 km/h ont été mesurés au sommet du Mont Ventoux en 1967...

records absolus de vitesse du vent en France

Accueil


 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement